L'Ile de Black Mór

Long métrage

Jean-François Laguionie

Pays : France
Année : 2004
Durée : 1h21
Genre : Animation
Infos : Couleur - DCP

Scénario : Jean-François Laguionie et Anik Le Ray
Musique et création sonore : Christophe Heral
Story board et lay out : Bruno Le Floc’h
Création des personnages : Jean-François Laguionie et Bruno Le Floc’h
Chefs-décorateurs : Richard Mithouard et Jean Palenstjin
Modèle des personnages : Daniela Natcheva
Monteur image : Pascal Pachard
Monteuse son : Christine Webster

Avec les voix de : Taric Mahani, Agathe Schumacher, Jean-paul Roussillon, Jean-François Derec, Michel Robin

Production :La Fabrique, Films du Triangle et Teva Studio
Distribution : Gebeka Films

Ile de black mor 2004 03 g

Résumé

En 1803, sur les côtes des Cornouailles, Le Kid, un gamin de quinze ans, s'échappe de l'orphelinat où il vivait comme un bagnard. Il ignore son vrai nom et a pour seule richesse la carte d'une île au trésor tombée du livre de Black Mór, un célèbre pirate auquel il souhaiterait ressembler. Avec deux pillards d'épaves, Mac Gregor et La Ficelle, Le Kid s'empare du bateau des garde-côtes et se lance à la recherche de la fameuse île à l'autre bout de l'Océan Atlantique. Mais rien ne se passe comme dans les livres de pirates... En quête de son identité, Le Kid est plus fragile qu'on ne le croit, et bien des aventures l'attendent avant d'arriver à l'Ile de Black Mór...

Jean-François Laguionie

Né en 1939 à Besançon, il se passionne dès l’enfance pour le dessin. Après des études aux Arts Appliqués, il rencontre presque par hasard Paul Grimault qui l’initie à l’animation et dont il va partager l’atelier pendant près de dix ans. Là, il va concevoir en artisan solitaire ses courts métrages. Le succès en festivals est à chaque fois au rendez-vous, jusqu’à la Palme d’Or du Court Métrage au Festival de Cannes pour La Traversée de l’Atlantique à la rame. En 1979, las de travailler seul, il se lance dans la grande aventure du long métrage avec Gwen, le livre de sable. Cinq ans sont nécessaires à la petite équipe installée dans une ancienne filature, La Fabrique, pour achever le film. Le studio se tourne ensuite vers la production de collections de films TV et de courts métrages avec l’objectif d’y imposer une certaine qualité. Associé à d’autres studios européens, il travaille sur plusieurs séries ambitieuses en gardant la fabrication en Europe. Mais l’envie d’un nouveau long métrage taraude Jean- François Laguionie. Ce sera Le Château des singes, un film beaucoup plus ambitieux et grand public que le précédent. Il enchainera immédiatement avec L’Ile de Black Mor adapté de son propre roman.
 

L'Île de Black Mór - Bande Annonce

Retour à la page précédente