La Bête humaine

Long métrage

Jean Renoir

Pays : France
Année : 1938
Durée : 1h41
Genre : Fiction
Infos : Couleur - Dcp copie restaurée

Scénario : Jean Renoir
Adapté de : La Bête humaine, Emile Zola
Image : Curt Courant
Montage : Suzanne de Troeye, Marguerite Renoir
Décors : Eugène Lourié
Son : Robert Teisseire
Musique : Joseph Kosma
Producteurs : Raymond et Robert Hakim

Interprètes : Jean Gabin, Simone Simon, Fernand Ledoux, Blanchette Brunoy

Productions : Paris Films
Distribution : Acacias Films

film-la-bete-humaine5.jpeg

Résumé

Lantier, conducteur de locomotive, tombe éperdument amoureux de la femme d'un sous-chef de gare impliquée dans un meurtre commis sur la ligne Saint-Lazare-Le Havre.

Jean Renoir

« Unanimement admirés, les films de Jean Renoir s'accordent mal au portrait jusqu'à présent dessiné de leur auteur, contrastés et divers quand l'homme est présenté d'un seul tenant. Le projet est né de ce constat, du désir de retracer l'histoire d'un des grands acteurs de son siècle, et d'une question jusqu'alors sans réponse : comment un même cinéaste a-t-il pu mettre en scène des classiques aussi dissemblables que Le Crime de M. Lange, La Grande illusion et La Règle du jeu ou Le Fleuve ?
À Renoir, ses admirateurs ont donné toujours raison. Enfant d'un immense peintre, combattant et mutilé de la Première Guerre, dandy fortuné dans les années vingt, proche des communistes dix ans plus tard, puis exilé volontaire à Hollywood, « inventeur » du cinéma aux Indes, « patron » de la Nouvelle Vague, écrivain enfin, tout cela est vrai, mais pourquoi alors refuser d'apprendre qu'au lendemain de la défaite de 1940 il s'habilla en pétainiste,… ?
 (...) Epousant au plus près les soubresauts de son temps, il a inscrit son cinéma dans les pas de l'histoire, avant d'écrire lui-même sa légende et de devenir alors l'acteur d'un seul rôle, le sien. Si sa légende est belle, l'histoire l'est plus encore. »

Pascal Mérigeau, journaliste et écrivain, spécialiste du cinéma. Il collabore avec Le Nouvel Observateur et Le Monde.

Filmographie

La Chienne (1931), Boudu sauvé des eaux (1932), Madame Bovary (1933), Une partie de campagne (1936), La Grande illusion (1937), La Bête humaine (1938), La Règle du jeu (1939), L’Homme du sud (1945), Le Carrosse d’or (1953), French Cancan (1955), Le Déjeuner sur l’herbe (1959)...

 

Retour à la page précédente